#Portrait | Céleste Brunnquell

Par Ellie Athanassoulas

Jeune comédienne française, Céleste Brunnquell fait ses premiers pas dans l’industrie du cinéma avec un grand succès dans le film Les Éblouis. Dirigée avec brio par Sarah Suco, elle joue le rôle difficile de Camille Lourmel, une jeune fille de 14 ans embrigadée dans une communauté catholique sectaire: un film coup de poing et un sujet difficile. Lors de la sortie du film, en 2019, Céleste Brunnquell expliquait comment elle avait pu jouer des scènes aussi fortes : « Je me suis vraiment laissée porter, j’étais pas dans l’innocence totale parce que je savais que c’était un sujet grave et important. C’est aussi une fiction, et c’est comme ça que je l’ai vu aussi quand j’ai lu le scénario, je me suis complétement détachée. » [1]. La relation entre la réalisatrice et la jeune actrice a joué un rôle primordial dans son interprétation: « J’avais pas peur de faire ce rôle parce que j’ai été beaucoup accompagnée par Sarah Suco. Je lui faisais confiance.« 

Ainsi, elle a pu obtenir deux nominations pour les Césars et les Lumières, et a remporté le prix d’interprétation féminine du Jury Jeunes du Festival du Film de Sarlat 2019.


Céleste Brunnquell fait du théâtre depuis qu’elle est petite et elle a même passé ses années de lycée au Théâtre de l’Atelier à Paris. Par ailleurs, le cinéma a toujours été un domaine qui l’a attirée : « L’apprentissage des textes, la profondeur des rôles, le travail en équipe, les décors, la mise en scène, tout cela m’intéresse » [2]. Après le succès des Éblouis, Céleste réussit à obtenir son deuxième rôle très remarqué dans la série « En thérapie ». Elle y joue le rôle d’une jeune nageuse professionnelle qui consulte un psychologue après un accident. Encore une fois son personnage est celui d’une fille avec des parents désunis et absents.

Ces deux premiers rôles parlent de jeunes qui doivent porter de grandes responsabilités et elle-même a dû quitter son enfance très tôt pour aller travailler sur le plateau comme une professionnelle. « Le premier jour j’étais très stressée mais après la première scène ça allait beaucoup mieux parce que l’équipe était vraiment bienveillante et je me suis laissée guider. » [3].


Festival International du Film de Saint-Jean-de-Luz, Interview de Céleste BRUNNQUELL actrice pour « Les éblouis »

Sources
[1] Émission C à vous du 19-11-2019, « Au dîner avec Camille Cottin et Céleste Brunnquell! »
[2] Kerviel, S., « Céleste Brunnquell illumine En Thérapie« , Le Monde (15-01-2021).
[3] Cinéma Canal Plus, « Les Éblouis – Souvenirs de tournage cinéma par Camille Cottin et Céleste Brunnquell »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s